L’APPROCHE QUANTIQUE DE LA RELATION PRATICIEN-PATIENT